Choisir le bon calibre sur le voltmètre

Dans la réparation ou l’installation d’un système électrique, il est très souvent nécessaire d’utiliser des appareils de mesures comme le voltmètre. Cet appareil a la particularité de déterminer la tension au niveau de deux points. L’utilisation d’un voltmètre est donc nécessaire pour la réparation ou l’installation d’un système électrique. Toutefois, il faut noter que pour un bon usage, il est important d’opter pour un bon calibrage pour éviter des erreurs de mesure. Dans cet article, trouvez la procédure à suivre pour bien calibrer un voltmètre.

C’est quoi un voltmètre

Un voltmètre est un appareil qui est gradué sur une marge donnée. Notez que la valeur maximale d’un secteur peut atteindre 325 V. Une tension qui est très dangereuse et dont il faut se méfier. Il existe deux types de voltmètres, à savoir le voltmètre analogique et le voltmètre numérique. Comme son nom l’indique, un voltmètre numérique fonctionne en affichant des valeurs numériques à l’écran. Il permet ainsi d’avoir des mesures plus précises et de profiter d’une utilisation simplifiée. Le voltmètre analogique par contre est un voltmètre qui fonctionne grâce à des aiguilles et qui peut parfois être difficile à comprendre. Mais avec un peu d’attention, vous pourrez déterminer les valeurs de mesures.

A voir aussi : Meilleurs filaments PLA 2022 : notre revue

Comment bien brancher son voltmètre ?

Il faut noter qu’il est important de bien brancher son voltmètre puisque toute mauvaise manipulation peut endommager votre appareil. Contrairement à l’Ampèremètre, le voltmètre se monte en dérivation aux bornes de l’appareil dont on veut mesurer la tension. Pour le brancher, il est important de connecter la borne V de votre voltmètre à la borne + du générateur dont vous mesurez la tension. La borne Com quant à elle devra être connectée à la borne – du générateur. S’il s’agit d’un appareil monté en dérivation aux bornes d’un générateur, il faudra alors brancher la borne V à la borne R2 ou R3 du côté + du générateur. Ensuite, reliez la borne Com à la borne R2 ou R3 du côté – du générateur. Une fois que le branchement a été fait, vous pourrez alors allumer votre voltmètre et procéder à la mesure. Il faudra tout de même penser à faire un bon calibrage comme décris ci-dessous.

A lire aussi : Le portage salarial : le pont entre travail indépendant et stabilité

Comment faire un bon calibrage ?

Tout d’abord, il est important de noter que le calibrage d’un voltmètre est un procédé qui permet de déterminer la valeur exacte de la tension. Ce processus est important puisqu’il vous évite des erreurs qui peuvent parfois entrainer le mauvais choix de certains éléments électronique.

Pour faire un bon calibrage, allumez votre voltmètre et mettez-le sur la valeur la plus grande. En effet, l’objectif ici sera de déterminer quel est l’ordre dans lequel se retrouve la tension mesurée. Lorsque vous la mesurez, notez-le et débranchez votre voltmètre. Ensuite, vous devez régler votre voltmètre au niveau d’une valeur supérieure, mais proche de la première tension déterminée. Une fois que vous l’avez choisi, mesurez à nouveau la tension.

La valeur que vous obtiendrez sera celle qui est la plus précise, il faut faire attention à ne pas endommager votre voltmètre dans la mesure de la tension. Pour illustrer par la procédure de calibrage, voici cet exemple. Premièrement, réglez votre voltmètre sur la tension de 1000 V. Une fois que la mesure a été prise et que vous vous êtes rendu compte que celle-ci était de 27 V, réglez-la sur la valeur immédiatement supérieure. Ici, la valeur à sélectionner est 200 V. En faisant une fois encore la mesure de la tension, vous vous rendrez compte qu’elle est plus précise. Vous obtenez probablement un nombre à virgule comme 27,43 V.

Pourquoi faut-il calibrer son voltmètre ?

Le calibrage de son voltmètre est un point important. Il faut noter qu’en absence de calibrage, vous n’obtiendrez que des valeurs non précises et pas très exactes. Les mauvaises mesures peuvent empêcher les choix judicieux de composants. Il en est de même d’un branchement. Un mauvais branchement peut afficher une mauvaise valeur de la tension. Il se peut que vous obteniez une valeur négative si les bornes de branchement sont permutées. Veillez donc à toujours faire un bon branchement et un bon calibrage pour obtenir des valeurs exactes.

Comment choisir un voltmètre ?

Il existe en effet deux différents types de voltmètres. Le premier voltmètre numérique est le plus avantageux et permet d’obtenir des mesures plus précises. De plus, son utilisation est facile et elle possède de nombreuses fonctionnaires qui vous faciliteront la mesure. Par ailleurs, il faut noter que les modèles de voltmètre numérique sont parfois plus chers. Pour ce qui en est du voltmètre analogique, ce dernier est un peu plus dur à utiliser. En effet, l’aiguille se charge de vous indiquer la valeur de la tension aux bornes de l’appareil. Ce sera à vous de lire le cadran pour déterminer la valeur exacte. Parfois, il est difficile de trouver cette valeur. Mais avec un peu d’attention, vous saurez la déterminer.

 

Les erreurs courantes à éviter lors de l'utilisation d'un voltmètre

L'utilisation d'un voltmètre peut parfois être complexe, surtout si l'on a peu de connaissances en électricité. Voici quelques erreurs courantes à éviter lors de son utilisation.

La première erreur est de ne pas vérifier le calibre utilisé avant la mesure. Si le calibre n'est pas adapté à la tension que vous voulez mesurer, cela risque d'endommager votre appareil ou même causer une électrocution.

La deuxième erreur est de négliger les précautions nécessaires pour éviter tout danger. Pensez à bien porter des gants isolants et des lunettes protectrices lorsque vous travaillez avec un voltmètre, surtout lorsqu'il s'agit d'une haute tension.

Une autre erreur fréquente consiste à oublier d'éteindre l'appareil après la mesure. Cela risque non seulement d'épuiser rapidement la batterie du voltmètre, mais aussi de créer des dangers supplémentaires en cas de contact involontaire avec une source électrique.

Il faut veiller à brancher correctement les fils sur les borniers appropriés, car une mauvaise connexion peut entraîner des mesures erronées voire endommager le voltmètre lui-même.

Utiliser un voltmètre demande beaucoup plus qu'un simple choix du bon calibre. La sécurité doit être au centre des préoccupations afin d'éviter tout accident potentiellement dangereux pour soi-même et pour autrui.

Comment interpréter les résultats de mesure du voltmètre ?

Une fois que vous avez choisi le bon calibre et que vous avez effectué votre mesure en toute sécurité, vous devez noter sa fréquence ainsi que son amplitude. La fréquence doit être exprimée en hertz (Hz) et correspond au nombre de cycles par seconde tandis que l'amplitude représente l'intensité maximale atteinte par la tension.

Gardez à l'esprit qu'il existe souvent une tolérance associée aux mesures réalisées avec un voltmètre professionnel. Cette tolérance dépend généralement du modèle utilisé et doit être prise en compte lorsqu'on analyse les résultats obtenus.

Savoir comment interpréter les résultats obtenus par un voltmètre s'avère crucial afin d'utiliser efficacement ce dispositif électrique tout comme pour éviter toute confusion qui pourrait entraîner des erreurs fatales.