Comment déclarer la naissance d'un enfant à son employeur ?

Lorsqu’une famille accueille un nouveau-né, elle est naturellement amenée à apporter à son entourage la bonne nouvelle. Ceci n’est aucunement une obligation, mais l’employeur du père ou de la mère peut aussi bien être avisé de cette nouvelle. La différence ici est que cette démarche peut procurer énormément d’avantages aux parents. Si vous devez déclarer la naissance de votre enfant à votre employeur, voici donc les options qui s’offrent à vous.

Déclaration de naissance par envoi d’un extrait de l’acte de naissance de l’enfant

Il est bien possible de déclarer la naissance d’un enfant à son employeur par l’envoi d’un extrait de son acte de naissance. Il s’agit là de la méthode la plus facile et donc la plus courante qu’adoptent la plupart des parents. Toutefois, remarquez que cette option doit être accompagnée par plusieurs autres précautions. Il requiert que vous avisiez votre employeur quelques semaines plus tôt de la naissance prochaine du bébé.

A voir aussi : Pourquoi l'assurance scolaire BTS est-elle importante ?

Vous pouvez lui communiquer la date probable de la naissance afin de lui permettre de s’y préparer aussi. Ainsi, dès que le bébé viendrait au monde, il suffira de faire sa déclaration afin d’obtenir son acte de naissance. En fournissant ensuite ce papier à votre employeur, vous confirmerez la naissance et pourrez donc réclamer vos droits. Il faut rappeler que le fait de mettre ce dernier au courant vous donne le droit de demander un congé spécial. Vous pourrez même profiter à l’avenir de quelques privilèges et assistances sociales.

Lire également : Cybercollège : la nouvelle façon d'apprendre en ligne

Déclarer la naissance d’un enfant par l’envoi d’un courrier recommandé avec accusé de réception

À part l’envoi d’un extrait d’acte de naissance, vous pouvez aussi adresser à votre employeur un courrier. Il est très important que la lettre du courrier soit recommandée et suivie d’une accusée de réception. Pour prendre par cette option, vous devez avant tout savoir comment rédiger ce type de lettre. Elle doit renseigner de votre nom, prénom, adresse et de votre profession et poste au sein de l’entreprise. Ajoutez à votre lettre de déclaration de naissance la date prévue pour l’accouchement et celle à laquelle vous souhaitez partir en congé.

Une fois que la lettre est prête, vous pouvez y joindre un certificat médical qui confirme la date prévue pour l’accouchement. À partir de là, vous pouvez savoir que votre courrier est prêt à être envoyé à votre employeur. L’accusée de réception vous confirmera que le courrier a bien été reçu et sera donc pris en compte. Assurez-vous surtout d’envoyer la lettre à temps afin de pouvoir jouir des privilèges à temps.

Les pièges à éviter lors de la déclaration de la naissance

Pour déclarer la naissance d’un enfant à son employeur, il y a des pièges que vous devez éviter à tout prix. Le premier est que vous ne devez pas envoyer le courrier de lettre recommandée ou l’extrait d’acte de naissance à la dernière minute. Ce conseil est très important si vous envisagez de prendre des congés de paternité ou de maternité.

Évitez aussi de faire la déclaration par voie orale uniquement à votre employeur. En cas de litige, vous risquerez de ne pas avoir de preuves attestant que vous avez prévenu. Pour finir, attachez une importance particulière à l’accusé de réception sans quoi votre courrier risque d’être considéré comme non envoyé.