Comment rénover sa salle de bains sans casser le carrelage ?

Casser un carrelage dans la salle de bains dans le but de le remettre à niveau peut s’avérer coûteux et nécessiter beaucoup de temps. Cependant, si vous ne disposez de ressources encore moins de carreaux, sachez que vous avez la possibilité de rénover votre douche sans enlever votre ancien carrelage. Voici toutes nos astuces pour vous aider.

Passer de la peinture sur le vieux carrelage

Pour rénover votre salle de bains sans casser le carrelage, passez premièrement de la peinture sur l’ancien. Solution simple et facile, la peinture peut rapidement changer la couleur de la pièce. Heureusement qu’il existe de nombreuses enseignes de bricolage qui mettent à votre disposition plusieurs pots de peinture pour le carrelage.

A lire aussi : Comment faire une rénovation électrique ?

Pour vous procurer une peinture de salle de bains, vous pouvez prévoir environ 25 € pour 2 litres. Avec cette quantité, vous pouvez peindre jusqu’à 24 m2 de parois. L’avantage avec ce type de peinture est qu’elle se pose rapidement, du moment où vous pouvez les étaler avec du rouleau. Pour garder votre peinture le plus longtemps possible, il faudra éviter une forte présence d’humidité. Au cas contraire, elle s’écaillera facilement.

Poser une résine décorative

Lors des travaux de rénovation de votre salle de bains, vous avez installé de nouveaux meubles, remplacé le rideau et posé des miroirs. Malgré cela, la pièce n’est toujours pas telle que vous le souhaitez. Pensez alors à poser une résine décorative. Encore appelée résine époxy, la résine décorative est idéale pour recouvrir votre carrelage, notamment s’il est démodé.  Pour l’achat de ce type de revêtement, il vous faut un budget de 40 € environ pour avoir un pot d’un kilo, ce qui correspond à peu près à 10 m2 de surface.

A découvrir également : Comment choisir un foyer extérieur pour votre jardin ou terrasse

L’avantage de la résine réside est dans le fait qu’elle ne requiert pas de sous-couche. De plus, elle résiste mieux à l’humidité. Pour cela, il est préférable de bien nettoyer la surface avant toute application. Notons que la résine dure beaucoup plus que la peinture. N’hésitez donc pas à la choisir si vous recherchez une solution de longue durée. Cependant, sachez que la résine s’adapte mieux aux revêtements muraux.

Opter pour le carrelage adhésif

Le carrelage adhésif s’apparente parfaitement avec la forme d’un classique. En effet, il s’agit d’un revêtement en gel qui nécessite un collage par-dessus le vieux carrelage. Pour s’en approprier, il vous faudra débourser entre 100 et 130 € afin de refaire les murs et le sol. L’avantage avec le carrelage adhésif est qu’il peut facilement s’appliquer et se découper. Mais, vous devez en amont bien préparer la surface avant la pose. Une fois la pose réussie, vous aurez une facilité à l’entretenir, puisqu’il n’y aura pas de joints à gratter.

Vous pouvez d’ailleurs choisir dans une panoplie de motifs celui qui vous convient le mieux, ce qui n’est pas le cas avec la peinture. Toutefois, même si le carrelage adhésif  peut s’utiliser pour la rénovation, il faut souligner qu’il est moins conseillé du fait qu’il finit toujours par se décoller en raison de l’humidité.

Donner du style à votre salle de bain à partir des stickers

Pour rénover votre salle de bains sans casser le carrelage, vous pouvez également opter pour des stickers. Ces derniers s’appliquent souvent au vieux carrelage mural et se déclinent sous différents motifs. Puisqu’ils sont aussi très économiques, vous avez la possibilité d’en faire sur-mesure au cas où les tailles classiques ne conviendraient pas à vos carreaux. Si cette option vous intéresse, sachez que vous avez fait un excellent choix. En effet, vous dépenserez peu pour avoir de bons résultats.

Les autocollantes imitations carrelage se vendent généralement à 2€ par lot de 4, notamment pour les premiers prix. En recourant aux stickers, vous donnez à votre salle de bains la chance de renaître de ses cendres à moindre coût. De plus, ces accessoires de déco sont faciles à poser et peuvent facilement cacher en un laps de temps, quelques motifs démodés.

Penser aux plaquettes de parement

Les plaquettes de parement imitent à la perfection la brique ou la pierre. Elles conviennent au carrelage mural et se posent avec une certaine facilité. Elles ont d’ailleurs tout pour donner du caractère à votre salle de bains. On distingue une large gamme de prix de plaquettes de parement. Mais, pour les premiers prix, vous devez débourser 30 € pour avoir le m2. Si vous recherchez plutôt des plaquettes mieux travaillées, le prix d’achat peut aller à plus de 150 €.

Par ailleurs, avec les plaquettes de parement, le rendu est très souvent qualitatif, surtout lorsque vous utilisez les parements en bois ou en pierre naturelle. Ces derniers ont la particularité d’apporter une certaine élégance à la salle. De plus, ces matériaux sont faciles à entretenir et résistants.

Essayer le panneau mural

Une dernière astuce pour rénover votre salle de bains sans casser le carrelage est le panneau mural. Il s’agit en effet d’un revêtement idéal pour le mur qui rime avec résistance et élégance. Il est composé de bois composite à haute densité et de fibre PVC ou de verre. C’est justement une meilleure solution pour donner un tout nouvel aspect à votre douche, avec peu de travaux. Quant au prix, notons que le m2 est compris entre 60 et 200 € en raison des finitions qui dépendent de l’uni à l’effet métal ou encore de l’imprimé personnalisé.

Utiliser des revêtements en vinyle pour un effet carrelage

Une autre alternative pour changer le carrelage de votre salle de bains est d’utiliser des revêtements en vinyle. Ces derniers sont disponibles sous forme de dalles ou de rouleaux, et peuvent facilement être installés sur les murs, les sols ou dans la douche. Ils imitent parfaitement l’aspect du carrelage sans nécessiter la moindre cassure.

Les avantages du vinyle sont nombreux : il résiste à l'eau et aux rayures, ne se décolore pas avec le temps et est très facile à nettoyer. Il offre une large variété de couleurs et de textures pour s’adapter au style que vous désirez donner à votre salle de bains.

Avec des prix compris entre 10 et 50 € par m² selon le modèle choisi, ces revêtements sont aussi économiques comparativement aux autres solutions proposées. Toutefois, si vous souhaitez un résultat durable dans le temps, privilégiez un vrai professionnel pour sa pose. Cela permettra d'éviter tout risque d'erreur lors de l'installation qui pourrait entraîner une détérioration prématurée du matériau.

Ainsi, rénover sa salle de bains sans casser le carrelage n’est pas impossible ! Les alternatives présentées permettent même d’y apporter une touche personnelle grâce aux multiples choix offerts par chacune d'entre elles. Alors, pourquoi ne pas opter pour une rénovation simple mais efficace ?

Installer une douche à l'italienne pour moderniser la salle de bain sans toucher au carrelage existant

Si vous cherchez à moderniser votre salle de bains sans pour autant changer le carrelage existant, l'installation d'une douche à l'italienne pourrait être la solution idéale. Ce type de douche est très en vogue actuellement, offrant un design contemporain à votre pièce tout en lui donnant une touche sophistiquée.

La particularité de la douche italienne réside dans son absence d'un receveur visible : elle se pose directement sur le sol existant et sa surface plane permet une transition douce entre la zone de douche et celle des autres parties du revêtement. Cette caractéristique donne un aspect épuré et minimaliste qui peut transformer l'allure globale de votre salle de bains.

Avec ce type d’installation, vous pouvez aussi choisir les matériaux que vous souhaitez pour habiller vos murs (carrelage, pierre naturelle ou béton ciré) afin qu'ils s'accordent parfaitement avec l'esthétique désirée tout en préservant celui déjà présent. Cela permet aussi une personnalisation totale selon vos envies.

Toutefois, il faut noter que cette solution nécessite des travaux plus importants que celles précédemment citées : création d’une pente d’évacuation vers le siphon prévu au sol pour drainer les eaux usées ainsi que la découpe du carrelage pour y installer ce même siphon. Il faut donc prévoir un budget conséquent allant généralement entre 1 000 € et 3 500 € selon les équipements choisis (radiateur intégré, paroi vitrée, etc.).

Si vous cherchez à donner un nouvel éclat à votre salle de bains et que le budget ne constitue pas une contrainte majeure, l'installation d'une douche italienne est une solution intéressante pour transformer complètement son design. Elle peut aussi être effectuée sans altérer votre carrelage existant tout en ajoutant du cachet à la pièce.