L’importance du choix d’une banque pour les indépendants

L’ouverture d’un compte spécifique professionnel permet aux indépendants de réaliser différentes opérations bancaires. Ce qui est nécessaire étant donné la diversité de leurs activités et la multiplicité des transactions à faire. En effet, disposer d’un compte bancaire vous permet d’accéder au terminal de paiement, de faire un dépôt de capital pour obtenir un Kbis, d’effectuer des virements ou des prélèvements, etc. 

Le principe du statut d’indépendant

Les travailleurs indépendants ont la particularité de ne pas dépendre d’un supérieur hiérarchique, contrairement aux travailleurs salariés. À ce titre, ils créent leur propre entreprise et travaillent seuls à leur propre compte. Le statut de travailleur indépendant rassemble des milliers de métiers différents, à ne citer que : 

A lire en complément : Soigner son apparence physique avec la médecine esthétique

  • Les commerciaux
  • Les commerçants
  • Les artisans
  • Les professions libérales
  • Les travailleurs des plateformes
  • Etc. 

À cela s’ajoutent les personnes travaillant dans le secteur de l’industrie ou des transports, ainsi que les exploitants agricoles. Ceci dit, un travailleur indépendant peut travailler en tant qu’avocat, graphiste, coiffeur, etc.

La nécessité d’avoir un compte pro en tant qu’indépendant

A un moment donné, les travailleurs indépendants sont amenés à choisir leur banque. Il est possible d’avoir plus d'aide via ce lien. Il s’agit d’une étape incontournable dans la vie de ce type de travailleur. Comme tous les statuts juridiques, les régimes fiscaux et les métiers ne sont pas forcément les mêmes, les travailleurs indépendants n’ont pas les mêmes besoins en matière de compte bancaire. 

A découvrir également : Les animés : que faut-il savoir à ce sujet ?

Pour choisir votre établissement, il est nécessaire de déterminer en amont vos besoins dès la création de votre entreprise. Cela fait référence au volume de transactions nécessaires, à la nécessité de souscription d’un crédit, au mode de gestion de votre compte, aux différents types d’assurances requis, etc. 

Qu’en est-il des micros entrepreneurs ? 

Quant aux micros entrepreneurs, ils ont besoin de posséder un compte bancaire dédié à leur activité si leur chiffre d’affaires dépasse les 10 000 € pendant deux années civiles consécutives. Ceci dit, une micro-entreprise est libre de choisir entre un compte bancaire personnel (compte courant ou compte de dépôt) et un compte pro. Ce dernier peut être créé au sein d’une banque traditionnelle ou via un compte pro en ligne. Les comptes pro en ligne l’avantage de ne générer que des frais réduits par rapport aux banques traditionnelles. De plus, les comptes pro en ligne sont très pratiques pour les petites structures.

Les entrepreneurs individuels ont également intérêt à disposer d’un compte pro pour faciliter le suivi de leur activité de manière séparée, sans que les opérations personnelles parasitent les transactions professionnelles.

Le cas des sociétés EURL, SARL, SAS et SASU

Si vous vous apprêtez à créer une société en tant qu’indépendant, vous êtes dans l’obligation de créer un compte bancaire professionnel. En effet, il est impératif de déposer son capital social sur un compte pro pour avoir une immatriculation auprès du registre de commerce et des sociétés. Pour le choix de votre partenaire financier, vous pouvez décider de vous tourner vers des banques traditionnelles ou des comptes professionnels en ligne. 

Peu importe votre profil, ouvrir un compte pro en tant qu’indépendant vous permet de bénéficier de nombreux avantages comme le gain de temps, les services associés, une comptabilité simplifiée, etc.